Si vous suivez l’actualité des jeux vidéo, vous avez sans aucun doute suivi les annonces faites lors de l’E3. Quelques jours après l’événement, j’ai eu la chance d’être invité par Nintendo pour tester en avant-première les prochaines sorties de la firme sur Nintendo Switch. À commencer par un certain The Legend of Zelda: Link’s Awakening, dont le nom n’évoquera quelque chose qu’aux plus âgés des joueurs. Car il n’y a que Nintendo pour rééditer un jeu Game Boy vieux de 26 ans, mais quand ses équipes s’y mettent, elles ne se moquent pas de nous.

La première chose qui saute aux yeux, bien sûr, c’est la direction artistique tout à fait unique dont bénéficie le titre. C’est un véritable diorama qui semble prendre vie devant nos yeux avec ses personnages et décors aux allures de figurines en plastique. Le monde grouille de vie et les couleurs éclatantes donnent envie de plonger dans chaque scène. La bande sonore a bien entendu été remaniée elle aussi pour donner une seconde vie aux mélodies grésillantes de l’époque, et ajouter quelques cris dans la bouche de Link.

01
L’effet de flou (ou de profondeur) aux quatre coins de l’écran est un peu déstabilisant au début, mais on s’y habitue rapidement.

Malgré sa refonte graphique drastique, le jeu est loin de renier ses origines. Les joueurs qui avaient parcouru l’épisode original seront ravis d’apprendre que chaque monstre, chaque maison et chaque arbre semble avoir retrouvé sa place initiale. Et les réflexes reviennent rapidement, une fois le bouclier et l’épée en votre possession. Sauf que, console moderne oblige, la manette possède bien plus de boutons que la machine de l’époque et vous pouvez ainsi leur assigner plus d’armes et gagner en confort de jeu.

02
Le plus grand confort de jeu est également appréciable lors des combats.

Sur un écran aussi large, la sensation de liberté est encore plus présente. Entre les maisons regorgeant de personnages plus loufoques les uns que les autres, les mini-jeux ou encore les monstres à défier, difficile de choisir par quoi commencer une fois la manette en mains. Et pourquoi pas vers le premier donjon ? Ça y est : me voilà happé à nouveau par cette aventure onirique…

03
Rassurez-vous : les mini-jeux sont toujours de la partie !

The Legend of Zelda: Link’s Awakening sera disponible le 20 septembre prochain. Réservez votre exemplaire sur Amazon en cliquant ici.

Merci à Nintendo Benelux pour l’invitation.

Publicités