Ce n’est plus un secret pour personne : le marché du jeu de société est en pleine expansion et si les adultes s’en donnent à cœur joie, les enfants sont loin d’être oubliés. Logique, un parent passionné par les jeux de société voudra forcément initier sa progéniture, et si possible avec des jeux de qualité. C’est dans cette optique que de nombreux éditeurs de jeux se lancent aussi sur ce créneau. Avec sa nouvelle marque LOKI lancée l’année dernière, Iello le fait particulièrement bien, comme vous allez le voir avec ce test de Monsieur Carrousel.

Tous sur le manège !

Comme son nom le laissait présager, Monsieur Carrousel vous invite à placer douze enfants sur le manège, au centre du plateau de jeu. Mais attention, il faudra y parvenir avant l’arrivée de la pluie et si possible mémoriser sur quel animal du manège chaque enfant a jeté son dévolu. Il s’agit donc d’un jeu coopératif où plusieurs compétences seront nécessaires pour remporter la victoire.

01
Un matériel somptueux qui nous plonge immédiatement dans l’ambiance d’une fête foraine !

« À mon tour ! »

À tour de rôle, chaque joueur commence par lancer le dé coloré. Ce dernier va lui indiquer sur quelle partie du manège il doit placer un enfant. C’est le moment de retenir sur quel animal ou engin vous lui faites prendre place, cela vous sera utile pour la suite.

Ensuite, tournez le carrousel. Après tout, c’est bien pour cela que se sont déplacés les enfants, non ? Découvrez alors de quel côté s’arrête le bambin qui vient de monter. Du côté pluie, c’est mauvais signe et il faut rajouter une goutte de pluie. Si c’est du côté soleil, bonne nouvelle, vous pouvez commencer à constituer l’un de ses rayons au moyen de petites réglettes en bois. Pour chaque rayon complet, c’est une goutte de pluie qui disparait.

C’est alors au joueur suivant de jouer.

03
Tourner le manège, le petit plaisir de ce titre !

« Monsieur Carrousel, il n’y a plus de place ! »

Au fur et à mesure du déroulement de la partie, il peut arriver que la place mentionnée par le dé soit déjà prise. Il faut alors demander l’aide de Monsieur Carrousel qui va nous indiquer où l’on peut s’installer. S’il désigne une place libre, pas de problème, mais s’il s’agit à nouveau d’une place occupée, c’est qu’il veut tester votre mémoire. Sur quel animal l’enfant est-il installé ? C’est le moment de faire appel à votre mémoire, ou vous devrez ajouter une goutte de pluie sur le plateau.

Tous nos sens en éveil

Ce que l’on apprécie particulièrement dans ce Monsieur Carrousel, c’est qu’il fait appel à de nombreuses compétences chez les enfants. La couleur lors du jet de dé, mais aussi la mémoire bien sûr, ainsi qu’un brin de logique lorsqu’il s’agit de reconstituer les rayons du soleil avec les réglettes de taille toutes différentes.

Les enfants peuvent en outre créer leurs premiers moyens mnémotechniques, car chaque pion enfant est différent. Pourquoi ne pas placer un petit garçon habillé en bleu sur la baleine pour s’en rappeler plus facilement ? Ou une jeune fille qui semble effrayée sur un crocodile ?

02
Changez le niveau de difficulté en un tournemain grâce au matériel bien pensé.

Mais surtout, ce sont les différents niveaux de difficulté qui rendent le tout évolutif et font varier les parties. Il suffit pour cela de placer l’un des six plaquettes recto-verso sous le carrousel. Certaines ont des animaux en double pour faciliter les choses par exemple, alors que d’autres mélangent animaux et moyens de transports pour corser les choses.

« Il est beau ton manège »

Je le dis sans retour : c’est peut-être l’un des plus beaux jeux pour enfants qu’il m’ait été donné de voir. Les matériaux, tout d’abord, sont exclusivement faits de bois. Le manège se monte facilement et on prend un vrai plaisir à le faire tourner.

Les illustrations, ensuite, sont tout bonnement magnifiques. Le grand plateau est superbe avec ses couleurs douces, mais chacun des douze jetons bénéficie de son propre personnage. L’éditeur a même poussé le vice jusqu’à leur donner un nom à chacun.  De quoi réellement renforcer l’immersion.

« On refait un tour ? »

Voilà sans doute ce que vous demandera votre enfant à l’issue de la première partie, et pour cause : tout dans cette boite donne envie d’y revenir. À commencer par des règles qui stimulent vraiment diverses compétences de l’enfant et ne se contentent pas de demander de jeter un dé.

Ajoutez à cela un travail d’édition exceptionnel tant au niveau du matériel que des illustrations et vous comprendrez pourquoi il vous faut ce titre.

Combien le tour et qui peut monter ?

La boite est vendue un peu moins de 30 euros. Un bel effort compte tenu de la qualité proposée.

Le jeu est conseillé à partir de 4 ans. Si comme le mien, votre enfant a déjà l’habitude des jeux de société, y jouer à partir de 3 ans et demi ne posera pas de problème.

Produit fourni par LOKI pour les besoins de cet article.

Publicités